Symphonie des orteils - Espace Galilée® - Espace Avalon - Espace Carrel® - R.P. Joseph Carrel (Galilée)® - Tania - Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 57 - CH-1700 Fribourg - Chemin des Morettes 3 CH-1867 Ollon +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - +41 79 327 94 65

Espace Carrel & Espace Avalon
Aller au contenu

Symphonie des orteils

Dossier Guérison > Thérapies Quantiques

A travers la technique symphonique des orteils, nous ouvrons ensemble l’accès aux différentes phases du mental, permettant ainsi l’ouverture d’anciennes portes de vie et nous foulons la terre sacrée des zones cérébrales mortes. En remuant le sable du désert de l’esprit, nous commençons le voyage au cœur de la mémoire ancestrale humaine, nous traversons les hyper-espaces de l’inconscient refoulé dans les confins spatio-temporels de nos existences passées.

Décoller les mémoires anciennes, désincruster les fossiles de notre mémoire cellulaire pour se diriger vers de nouveaux centres d’influence que nous avons en nous, mais dont nous ignorons l’existence, car les profondeurs abyssales de notre être est semblable à l’océan infini des univers qui nous entourent. Lorsqu’une mémoire étrangère ou non identifiée fait surface dans le champ vibratoire de la conscience corporelle, nous devons immédiatement l’intégrer et se l’approprier, pour que notre vie et nos émotions, ne les incitent pas, au même titre que les évènements quotidiens, à reproduire des expériences personnelles négatives passées.


L’on arrive dans la vie humaine avec des bagages plein les mains et que ceux-ci nous empêchent de vivre la réalité par nous même. Ces mémoires, qui nous appartiennent depuis la nuit des temps, ont une telle incidence sur notre vie, que nous nous apercevrons, après avoir commencé à travailler sur nous, que nous n’avons pas (ou peu) eu l’occasion de prendre notre vie en main.

Devenir l’artisan de sa vie ou le maître des clés est déterminé par notre progression à vouloir faire le vide dans notre existence. Planifier de nouvelles actions qui provoqueront un mouvement concentrique dans nos mémoires, libérant ainsi une force qui va agir sur nos profondeurs et nous extraire de ce qui nous faisaient jadis chuter.

Évoluer et avancer, bâtir de nouvelles structures ou jeter un pont entre deux rives, nous devons nous interroger sur le bien fondé de nos actions, et inciter notre comportement à libérer le fluide qui permettra de nous défaire de nos angoisses et de nos peurs, du malaise existentiel et du mal-être qui nous ont accompagné au cours de notre vie terrestre.

Retourner au contenu